ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 

  Tarlov et Arachnoïdite 

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact  

 

 

Rubriques

Liens


Pourquoi ?

THEORIES 
 
 
Selon les études faites maintenant dans différents pays et dont les résultats concordent, 
 
Il en ressort, dans une proportion écrasante, que les personnes atteintes ont toute eu des chutes , des accidents, porté des choses lourdes à répétition, ou ont eu des anesthésies péridurales, des ponctions lombaires, des myographies….. 
 
Mais tout le monde un jour ou l'autre tombe, a un accident, ....Etc ! Pourquoi toutes et tous ne développent pas la maladie. 
 
La réponse très plausible car simple et évidente est venue d'un article du Professeur Crock praticien d'origine australienne et qui est en tête du fameux "hall of fame" ou classement des meilleurs Professeurs spécialisés pour tout ce qui concerne la colonne vertébrale. Il a effectué la plus grande partie de sa carrière au 3royal Hospital » à Londres. 
 
Certains d'entre nous naissent avec une fragilité des veines et développent des varices, une fragilité du cœur et sont des sujets à risques pour ces problèmes, on pourrait citer ainsi tous les problèmes de santé qui sont liés pour chaque individu à sa fragilité dans ce domaine. 
 
Ce professeur a constaté que toutes les personnes développant des kystes de Tarlov présentaient, sans doute de naissance une déficience ou une fragilité du conduit du liquide céphalo rachidien (dure-mère, arachnoïde et pie-mère), et ce qui diffère chez eux et qui correspond à des constatations de l'étude, c'est que les "kystes" correspondent à une anomalie dans la constitution du tube neural, sans doute dès sa constitution.  
 
Voilà pourquoi il semble logique de penser que si tous les individus ne sont pas égaux dans le domaine des chutes, accidents internes ou externes, c'est parce que nous présentons une faiblesse, nous, tarloviens au niveau des tissus du fourreau dural. 
 
L'idéal serait d'y trouver un remède, de trouver le moyen de le déceler avant, 
 
Un autre article qui va dans le même sens, et qui vient d'un tout autre endroit: 
Revue du rhumatisme : à propos d'un cas « Kystes arachnoïdiens extraduraux » N°50 pages 194 à 196. 
 
Il est intéressant, en ce sens que le Professeur El Mostarchid, qui à l'époque était en charge du service de neurochirurgie du CHU Ibn-sina à RABAT au Maroc, disait déjà: 
 
" Les hypothèses étiopathogéniques proposées sont nombreuses. L'existence de cas familiaux et l'association à des maladies congénitales ou à des malformations du rachis sont évocatrices d'une origine congénitale très probable. Ten et al. Évoque une ANOMALIE LOCALISEE DE LA TRAME DE L'ARACHNOIDE, responsable d'un défaut de circulation du LCR dans cette zone, à l'origine du développement d'un kyste. L'accroissement du kyste peut s'expliquer par une communication de la cavité kystique et des espaces liquidien par un système de valve à clapet; consécutive aux-à-coups de pression hydrostatique......" le traumatisme n'est que révélateur dans notre cas..." 
 

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

 
 
 
(c) Tarlov-aracEuropeInformation - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 26.02.2013
- Déjà 12525 visites sur ce site!