ARK NETWORK reference.ch · populus.ch    
 

  Tarlov et Arachnoïdite 

 Home  | Livre d'Or  | Album-Photo  | Contact  

 

 

Rubriques

Liens


Bienvenue

24/08/2016 
18.13 

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

 
 
 
 
 
Dernière mise à jour: février 2013 
 
Aucune information n'est délivrée par l'auteur de ce site. Seuls, les professionnels de santé sont formés à l'écoute et au diagnostic . 
 
 
 
 
 
CE SITE NE BENEFICIE D'AUCUN FINANCEMENT  
nouveau livre : "Arachnoïditis: the evidence revealed" chapitre au sujet des déformations méningées du fourreau dural très précis , en fonction des nouvelles études en la matière. 
Written by Prof.J.A. Aldrete 
publisher “Editorial Alfil” Mexico City – 2009 
for buying go to : 
 
lien vers le site de la Fondation pour l'Arachnoidite 
 
 
 
Question écrite n° 01032 de M. Bernard Piras (Drôme - SOC) 
publiée dans le JO Sénat du 26/07/2012 - page 1716 
 
 
Réponse du Ministère des affaires sociales et de la santé 
publiée dans le JO Sénat du 22/11/2012 - page 2659 
La maladie de Tarlov est due à la présence de kystes méningés. Cette maladie est relativement rare et les causes de survenue comme les facteurs déclenchant des symptômes sont mal connus ; des phénomènes traumatiques sont le plus souvent évoqués. De tels kystes peuvent être totalement asymptomatiques et découverts fortuitement, ce qui ne justifie aucun geste préventif. Ils peuvent entraîner des manifestations, essentiellement douloureuses dans le territoire de la racine nerveuse concernée : on parle alors de maladie de Tarlov. Les douleurs radiculaires peuvent être très intenses et s'accompagner d'autres manifestations neurologiques (troubles sensitifs, musculaires, vésicaux, etc.). Il faut les distinguer des lombalgies simples, des atteintes radiculaires d'autres causes (hernie discale, etc.) ou de maladies viscérales. Comme pour toutes les manifestations douloureuses chroniques, les patients relèvent d'une prise en charge spécialisée, réalisée en particulier dans les centres d'étude et de traitement de la douleur. Les indications neurochirurgicales sont rares (10 �es cas), réservées, après avoir éliminé toutes les autres causes possibles, aux kystes responsables de symptômes douloureux réfractaires à tout autre traitement ou de déficits neurologiques. Une concertation des professionnels prenant en charge les patients et des neurochirurgiens, préalable à toute intervention est recommandée. La ministre rappelle que le centre de référence des syringomyélies, service de neurochirurgie de l'hôpital Bicêtre au Kremlin-Bicêtre, peut servir de ressource pour confirmer les indications neurochirurgicales dans les cas les plus difficiles. 
 
Nous soutenons EURORDIS 
 
 
 
 
lien vers http:// www.soscisurvey.de/HON_Web20_Guidelines/?q=Users_Web_20_Guidelines 
 

(c) Tarlov-aracEuropeInformation - Créé à l'aide de Populus.
Modifié en dernier lieu le 20.01.2013
- Déjà 6017 visites sur ce site!